Iskutaau - Feu - Invocation
Kit des 5 éléments - Invocation

Feu – ISKUTAAU

24.95 $119.99 $

ISKUTAAU est un mot Amérindien qui signifie l’élément du FEU.

Le feu est l’élément de la transformation et de l’énergie. Le feu intérieur est cette capacité de l’organisme de fabriquer sa propre chaleur. Ceux qui maîtrisent le feu intérieur n’ont pas froid. Ils savent s’adapter aux températures les plus froides sans désagrément. Un autre aspect de ceux qui maîtrisent le feu intérieur est qu’ils peuvent procréer jusqu’à un âge très avancé.

Effacer
UGS : N/A Catégorie :

Le feu est l’élément de la transformation et de l’énergie. Le feu intérieur est cette capacité de l’organisme de fabriquer sa propre chaleur. Ceux qui maîtrisent le feu intérieur n’ont pas froid. Ils savent s’adapter aux températures les plus froides sans désagrément. Un autre aspect de ceux qui maîtrisent le feu intérieur est qu’ils peuvent procréer jusqu’à un âge très avancé. Ceci est particulièrement vrai pour les hommes. Le feu intérieur est aussi cette énergie qui transforme les aliments dans l’intestin, pour que le sang puisse apporter les nutriments aux cellules. Celles-ci catabolisent toujours une partie de cette nourriture en chaleur et utilisent l’autre partie pour la transmuter en une activité spécifique pour le corps ou pour se multiplier. Dans la spiritualité amérindienne, le feu est associé à l’esprit. Il est vivant au même titre que le vent, l’eau et la terre. Au début de tous les grands rassemblements sociaux des Premières Nations, un feu est allumé et on le garde nuit et jour jusqu’à la fin du rassemblement, comme un invité de marque. Il est le lien entre ce monde et le monde du Grand Esprit ou «Ungawi», le monde de la forme idéale.

Pour nous ici dans le cycle des éléments, il pourra être utilisé pour la gestion de l’énergie. Par exemple, lorsque le métabolisme est lent, l’humeur morose, ou si au contraire on est trop énervé et agité, de façon imagée on pourrait dire que le feu fait trop de fumée ou brûle trop vite. Il y a danger de perdre de l’énergie si nous sommes trop déprimés ou trop enthousiastes. Ainsi, il faut apprendre à contrôler le cœur et le feu intérieur. Le plaisir par exemple est un feu. Un plaisir très intense nous laisse exténués. Trop peu de joie, et notre cœur et notre digestion manqueront d’énergie pour métaboliser, et même le quotidien nous paraîtra fatigant. Le cœur souffre lorsqu’il y a trop ou trop peu d’énergie. À long terme, il peut se développer des pathologies si l’énergie n’est pas équilibrée.

Le meilleur outil pour apprivoiser le feu intérieur est de rester vigilant et d’observer comment notre énergie se comporte. Qu’est-ce qui nous énerve ou déprime, quand ressentons-nous de la chaleur ou avons-nous froid? Ensuite, cherchez à stimuler ou apaiser le feu intérieur suivant les besoins. Cela peut se faire par la simple visualisation de l’effet recherché ou en pratiquant diverses autres techniques.
En général, dans la société actuelle, la grande majorité des gens ont besoin de stimuler le feu. Pour cela différentes techniques sont utilisées. La plus simple consiste à se mettre quelques secondes au froid, deux fois par jour. Par exemple, mettre l’eau au plus froid à la fin de votre douche, ou rester nu quelques instants dans un environnement frais. Il est très important alors de respirer par le nez et non pas par la bouche et de ne pas bloquer la respiration, et au contraire de respirer vigoureusement. Il s’agit ainsi de stimuler la peau et l’organisme pour qu’il s’allume si on peut dire, c’est-à-dire qu’il réponde en produisant de la chaleur. Il ne faut pas rester longtemps, seulement quelques instants. Si vous avez froid ensuite, c’est que vous êtes resté trop longtemps. Si vous avez chaud, c’est que vous avez allumé le feu. Avec le temps, vous verrez que vous aurez beaucoup moins froid et que votre énergie sera constante. Un des grands avantages de cette pratique c’est que les grippes de changement de saison deviendront choses du passé.

Il peut être bénéfique de regarder une flamme, celle d’une bougie ou d’une cheminée par exemple, en ressentant les correspondances internes, votre feu intérieur. Remarquez comment une bougie transforme l’ambiance, comme l’environnement devient plus chaleureux, poétique, confortable et réconfortant. Réalisez que le feu de la transformation et de l’énergie est ultimement au sein de chaque cellule et dans votre cœur et que vous pouvez communiquer, communier avec cette source d’énergie.

Information complémentaire

Size

15ml, Kit Complet

Composition

Les essences de rose, verge d’or, pin rouge, thym thymol, mandarine, clou de girofle et gingembre favorisent le travail du feu. Nous y avons rajouté d’autres essences, pour harmoniser ce complexe et augmenter l’efficacité et la beauté de cette composition olfactive: genévrier, hélichryse, ciste, vanille, cypriol nagarmota, cannelle et bouleau.

Alcohol (Alcool, Alcohol), Aqua (Eau, Water), Juniperus Virginiana (Genévrier, Juniper), Citrus Reticulata (Mandarine, Mandarin), Solidago Canadensis (Verge d’Or, Golden Rod), Rosa Damascena (Rose, Rose), Pinus Resinosa (Pin Rouge, Red Pine), Eugenia Caryophyllata (clous de girofle, Cloves), Zingiber Officinale (Gingembre, Ginger), Helichrysum Italicum (Hélichryse, Chamomille), Cistus Ladaniferus (Ciste, Rockrose Ciste), Vanilla Planifolia (Vanille, Vanilla), Cyperus Scariosus (Cypriol Nagarmota, Cypriol), Cinnamomum Zeylanicum (Cannelle, Cinnamon), Thymus Zygis (Thym, Thyme), Betula Alba (Bouleau, Birch)

Conseils d'utilisation

Ces complexes d’aromathérapies influencent le psychisme, c’est-à-dire qu’ils activent les parties les plus profondes du cerveau humain. Là, dort un potentiel puissant et des capacités psychiques souvent inutilisées.

Pour calmer le feu, il faut maîtriser le souffle. Apprendre à respirer est un art. Cela dépasse le cadre de ce traité, mais il suffit, pour calmer le feu, de s’observer quelques instants. Une fois conscient du rythme du souffle, il est bon de chercher à se détendre pour permettre que la respiration devienne plus naturelle. Ensuite, installer un court instant de repos entre l’inspiration et l’expiration et entre l’expiration et l’inspiration. Dans cette suspension du souffle, ressentir dans votre cœur paix et béatitude, calme et extase. Garder cette respiration en quatre temps quelques minutes, jusqu’à ce que votre cœur et votre respiration deviennent calmes et sereins.

Les émotions qui sont indicatives d’un cœur blessé ou malade (physiquement ou émotionnellement) sont les tendances à la haine et la cruauté. L’utilisation d’Iskutaau aidera à soulager ces émotions. Les émotions positives, qui seront renforcées par Iskutaau et un cœur sain sont la foi, l’amour, le sens de l’honneur et le respect.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Feu – ISKUTAAU”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez peut-être aussi…